Sina Candrian et son ancien parrain de l'Aide sportive, Lukas Metzler, se retrouvent au lac de Cauma, à Flims.

Retrouvailles au bord du lac de Cauma

Lukas Metzler ne voulait pas seulement être le fan d'athlètes déjà couronnés de succès: il souhaitait aider de jeunes talents dans leur parcours vers l'élite. Grâce au parrainage de l'Aide sportive, il a su comment concrétiser son envie. C'est Sina Candrian qui lui a permis de réaliser son souhait, soit soutenir une jeune snowboardeuse prometteuse de la région de Flims/Laax.

Sina Candrian et d'autres jeunes snowboarders suisses s’étaient annoncés pour un parrainage de l'Aide sportive. Presque au même moment, Lukas Metzler apprenait l'existence de cet instrument de parrainage et s'informait pour trouver un talent à la recherche d'un soutien. Les choses étaient claires pour Lukas: «Je voulais une snowboardeuse de la région de Flims/Laax, avec laquelle j'aurais un très bon rapport.» L'Aide sportive a ensuite mis ensemble l'un et l'autre et c'est ainsi que Sina a trouvé un parrain.

La première rencontre

Sina et son parrain se sont rencontrés pour la première fois lors de l'événement annuel Parrainages de l'Aide sportive. Cette manifestation a permis à tous deux, ainsi qu'aux parents de l'athlète, de faire plus ample connaissance grâce à des jeux et une atmosphère joyeuse, et de partager leurs expériences. Par la suite, Sina et son parrain se sont généralement rencontrés spontanément sur les pistes de ski de Laax. Même au terme du parrainage, leurs routes se sont encore régulièrement croisées sur les pentes enneigées de Flims/Laax.

Le plus grand moment du parrainage

Lukas Metzler a trouvé très passionnant de faire la connaissance de Sina et de sa famille et de construire ainsi une relation personnelle avec les Candrian. Sina se rappelle un événement en particulier (voir la vidéo ci-dessous).

Le plaisir, condition nécessaire au succès

Sina Candrian et Lukas Metzler aimeraient chacun transmettre un message à la génération d'athlètes à venir.

«Avoir du plaisir dans tout ce qu'on fait. C'est une condition pour progresser, car sans plaisir à pratiquer son sport, pas de progrès!» Sina Candrian
«Toujours rester fidèle à soi-même, s'entraîner proprement et sans se doper, et ne pas oublier totalement sa formation à côté du sport.» Lukas Metzler
Devenez parrain/marraine et accompagnez un jeune talent vers l'élite.

Quelques beaux succès

Quelques beaux succès

Jennifer Feichter et Walter Häusermann

Quelques beaux succès

Nicola Spirig s'engage en faveur de la relève